À propos les auteurs

Cassandra Smithies

Depuis plus de 20 ans, Cassandra est personne-ressource et interprète pour les peuples autochtones dans les négociations sur l’environnement et les droits humains à l’ONU. Vivant actuellement à New York, elle a aussi travaillé à titre de consultante pour les Nations Unies et témoigné en tant qu’experte devant le Tribunal international des droits de la nature. Elle a notamment publié Indigenous Peoples’ Guide to False Solutions to Climate Change et REDD = Reaping profits from Evictions, land grabs, Deforestation and Destruction of biodiversity. Par ailleurs, Cassandra sculpte des autels et des monuments et peint des murales mobiles pour les mouvements sociaux. Son art explore la mémoire en tant que fil conducteur qui nous guide à travers le labyrinthe de l’identité. www.cassandraproductions.net

 Anabela Lemos

Anabela est une militante de la justice environnementale et membre fondatrice de Livaningo, la première organisation environnementale du Mozambique (1998). Elle a été vice-directrice de Livaningo et coordonné plusieurs initiatives. En 2004, elle a quitté Livaningo pour fonder JA (Justiça ambiental). Anabela s’est vue décerner le Prix national de l’environnement du Mozambique en 2004. Elle a toujours travaillé en tant que bénévole tant à JA qu’à Livaningo. Elle est active dans le milieu de la justice environnementale depuis plus de 18 ans. Avant JA, elle œuvrait dans plusieurs ONG. Elle est une des membres fondatrices de GAIA (une alliance entre des personnes, des ONG, des organisations communautaires et des universitaires travaillant pour stopper l’incinération partout sur la planète). Elle est aussi membre du conseil consultatif du fonds Southern Africa Global Greengrants Fund. Depuis la création de JA, elle a été membre de son conseil d’administration, chargée de sa stratégie, de la collecte de fonds, de la co-coordination de la campagne Mphanda Nkuwa et participe à la recherche et aux campagnes, notamment le travail de terrain. Finalement, elle est membre du comité de rédaction du bulletin de JA.

 Nnimmo Bassey

Nnimmo Bassey est militant de la justice environnementale, architecte, essayiste et poète. Il est le directeur du groupe de réflexion écologique Health of Mother Earth Foundation (HOMEF) et coordinateur d’Oilwatch International. Il était le président d’Amis de la Terre Internationale (la plus grande organisation environnementale communautaire au monde) de 2008 à 2012 ainsi que cofondateur et directeur général d’Environmental Rights Action (1993-2013) basée au Nigeria (Bénin City, Lagos, Abuja, Port Harcourt et Yenagoa). En 2010, il a été co-récipiendaire du prix Right Livelihood Award, également connu comme le « Prix Nobel Alternatif. » En 2012, on lui a décerné le prix des droits de l’homme Rafto. En 2014, il a été nommé membre de la République fédérale (MFR), un honneur national du Nigeria, en reconnaissance de son travail pour l’environnement. Nnimmo Bassey est l’auteur du célèbre livre, To Cook a Continent: Destructive Extraction and Climate Crisis in Africa (Pambazuka Press) et, en version portugaise, Cozinhar Um Continente: A Extração Destrutiva e a Crise Climática na África (Daraja Press), lequel décrit les effets destructeurs des industries extractives et des crises climatiques en Afrique. Il est aussi co-auteur, avec le Réseau Pas de REDD en Afrique, de Stop the Continent Grab and the REDD-ification of Africa (Daraja Press). Par ailleurs il est l’auteur de plusieurs livres d’architecture. Sa poésie est centrée sur la justice environnementale. We thought it was oil but it was blood et I will not dance to your beat sont deux de ses recueils de poésie les plus connus.